top of page
  • Photo du rédacteurCécile RILHAC

Lutte contre les déserts médicaux : la députée demande la création d'un CHU dans le Val-d'Oise

Lors de sa campagne électorale, Madame Cécile RILHAC s’était engagée à poursuivre actuellement la lutte contre la désertification médicale. En effet, la moyenne de médecins par habitants dans le Val-d’Oise est aujourd’hui inférieure à la moyenne nationale. Dans ce contexte, garantir l’accès aux soins pour l’ensemble de nos concitoyens, en attirant un nombre suffisant de médecins, est une priorité.


Former plus de futurs médecins dans le Val-d’Oise, c’est renforcer leurs chances de les voir s’y installer une fois leurs études finies. Aussi, Madame la députée s’est adressée, par courrier, à la Directrice de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Île-de-France Amélie VERDIER afin de demander la création d’un centre hospitalier universitaire (CHU) dans le Val-d’Oise. Les CHU sont des hôpitaux ayant passé une convention avec une université ou faisant partie d'une université. Ils permettent la formation des professionnels médicaux et des personnels paramédicaux. Aujourd’hui, la répartition des médecins franciliens n’est pas équitable et bénéficie bien plus à Paris et à la petite couronne qu’à la grande couronne. L’implantation d’un CHU dans le Val-d’Oise pourrait permettre de contrer cette tendance.


Vous pouvez retrouver ci-dessous ce courrier.




11 vues0 commentaire
bottom of page