top of page
  • Photo du rédacteurCécile RILHAC

Formation des enseignants : Cécile RILHAC intervient sur la proposition de loi des Républicains

Ce mercredi, la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation examinait la proposition de loi n°1799 portant plan d’urgence pour le recrutement et la formation initiale des enseignants du second degré, portée par le député Alexandre PORTIER, membre du groupe parlementaire Les Républicains.


Madame Cécile RILHAC est intervenue sur ce texte pour le groupe parlementaire Renaissance. La députée travaille sur sujet de la formation des enseignants et a même monté un groupe de travail transpartisan consacré à cette thématique. L’amélioration des conditions de recrutement et de formation de nos enseignants est un facteur déterminant pour renforcer l’attractivité du métier d’enseignant ; mais surtout pour permettre à l’ensemble de nos élèves de bénéficier d’un enseignement de qualité.


Si elle est pleinement consciente de la nécessité d’avancer sur ce sujet, Madame RILHAC a émis certaines réserves sur ce texte, qui n’aborde que le second degré et qui comporte de nombreuses approximations. En outre, la députée du Val-d’Oise a souligné l’impératif de respecter les concertations en cours. En effet, depuis plusieurs mois, le Ministère de l’Éducation nationale a engagé des concertations avec les organisations syndicales à propos de la formation, des conditions de travail et des évolutions de carrière des enseignants. Le Ministère de l’Enseignement supérieur est également très actif sur ce sujet et travaille de concert avec le Ministère de l’Éducation nationale pour mener une réforme pérenne. À cet égard, préserver le temps de la concertation et de discussion entre tous les acteurs concernés semble indispensable pour proposer à nos futurs enseignants une formation attrayante, solide et complète.


Pour toutes ces raisons, les députés du groupe Renaissance, dont Madame Cécile RILHAC, n’ont pas voté ce texte en l’état. Cependant, les discussions se poursuivront pour parvenir à des évolutions satisfaisantes pour le premier degré comme pour le second degré. Pour rappel, entre septembre et novembre 2023, Cécile RILHAC avait été co-rapporteure d’une mission flash relative au recrutement, à l'affectation et à la mobilité des enseignants du premier degré. La députée va à présent travailler sur les questions du second degré : elle vient d’être nommée rapporteure d’une mission d'information sur le recrutement et la formation du personnel enseignant dans les collèges et lycées publics. Les auditions devraient débuter dans le courant du mois de janvier.


Vous pouvez retrouver ci-dessous l’intervention de la députée.



2 vues0 commentaire
bottom of page