top of page
  • Photo du rédacteurCécile RILHAC

Déclaration de politique générale : le Premier Ministre Gabriel ATTAL s’adresse à l'Assemblée nationale

Ce mardi après-midi, Madame Cécile RILHAC siégeait dans l’hémicycle, aux côtés de ses collègues députés afin d’assister à la déclaration de politique général de Monsieur Gabriel ATTAL, Premier Ministre depuis le 9 janvier 2024. En France, la déclaration de politique générale est traditionnellement prononcée, devant le Parlement, par le Premier ou la Première Ministre après la formation d’un nouveau Gouvernement. L'objectif de ce discours est d’exposer le programme du Gouvernement aux parlementaires.

 

Face à la représentation nationale, Monsieur le Premier Ministre a fait part de sa détermination à agir avec détermination pour répondre aux crises actuelles et mettre en œuvre des actions rapides et concrètes au service des Français. « Les crises se superposent, elles n’offrent aucune solution miraculeuse mais avec les Français, nous y répondrons. » Le Chef du Gouvernement a ainsi présenté les mesures prévues pour faire face aux défis qui jalonneront les semaines, les mois et les années à venir : le pouvoir d’achat, l’éducation, la lutte contre le chômage, l’agriculture, le logement, la sécurité, la transition écologique, la santé, le handicap, l’égalité des chances, la culture, la cohésion des territoires.

 

Plusieurs engagements ont d’ores et déjà été pris par le Premier Ministre : lancer une action résolue pour la souveraineté agricole de notre pays, pour créer « une exception agricole française », réformer les bas salaires pour « désmicardiser la France », lancer le versement à la source des prestations sociales, débureaucratiser la France en opérant un tri dans les normes, organes et comités superflus, simplifier le quotidien des TPE-PME, régulariser les médecins étrangers qui exercent en France, préparer un projet de loi sur l’aide active à mourir avant l’été, geler les avoirs des trafiquants de drogue, revaloriser les salaires des infirmières scolaires, restaurer les obligations de garde pour les médecins libéraux, engager une écologie populaire avec la création d'un service civique écologique, renforcer les soins palliatifs avec une unité par département.

 

Sur les mouvements de contestation des agriculteurs, le Premier Ministre a promis qu’une vague de contrôle serait lancée par les Inspecteurs de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes dans le secteur de la grande distribution. Cette manœuvre vise à répondre aux critiques des agriculteurs qui accusent le secteur de l’agroalimentaire de ne pas respecter la loi Egalim qui vise à leur permettre une meilleure rémunération. Monsieur Gabriel ATTAL a également confirmé la création d’un fonds d’urgence pour les viticulteurs et indiqué que la suspension de l’obligation d’avoir 4% des terres en jachères était en bonne voie.

 

Madame Cécile RILHAC salue le programme du Gouvernement, qui va dans le bon sens. Elle se réjouit notamment des annonces effectuées sur l'amélioration de la formation initiale des enseignants, un impératif pour l'amélioration de leurs conditions de travail ainsi que l'optimisation de la prise en charge de chaque élève.


Elle reste néanmoins sur la réserve quant à des mesures telles que les réformes prévues de l’AME et de l’assurance-chômage, ou encore l'expérimentation de l'uniforme à l'école et la généralisation du SNU. Elle attend également la mise en place de mesures plus précises sur le logement, l’autonomie ou encore la lutte contre la pauvreté.


La députée souhaite que des mesures concrètes et adaptées soient rapidement mises en œuvre afin de poursuivre les efforts destinés à améliorer le quotidien de nos concitoyens.

 

Vous pouvez retrouver ci-dessous l’intégralité de la vidéo du discours de politique générale de Monsieur le Premier Ministre.




7 vues0 commentaire
bottom of page