top of page
  • Photo du rédacteurCécile RILHAC

Commission : table ronde sur les activités physiques et sportives dans l’enseignement

Aujourd’hui, la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale organisait une table ronde sur le thème : « Quelle place pour les activités physiques et sportives dans les enseignements scolaire et supérieur ? »

 

À cette occasion, plusieurs intervenantes et intervenants étaient présents :

 

  • Monsieur Stéphane BRACONNIER, Président de l’université Paris-Panthéon-Assas

 

  • Monsieur Jean HUBAC, Chef du service de l’accompagnement des politiques éducatives, adjoint au Directeur général de l’enseignement scolaire (DGESCO)

 

  • Madame Laure VAGNER-SHAW, Cheffe du service de la stratégie des formations et de la vie étudiante, adjointe à la Directrice générale de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle,

 

  • Monsieur Olivier GIRAULT, Directeur général de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS)

 

  • Monsieur Jérôme VANDENABEELE, Directeur national de l’Union sportive de l'enseignement du premier degré (USEP)

 

Au cours de cette table ronde, Cécile RILHAC a soulevé la question de l’accompagnement des élèves à haut potentiel sportif, afin de leur permettre de concilier scolarité et sport dès le plus jeune âge. Si des dispositifs ont été mis en place, dans ce sens, pour les élèves sportifs de haut niveau, à ce jour, il n’existe aucune disposition particulière pour les élèves à haut potentiel sportif. Or, ces élèves ont également besoin de pouvoir bénéficier d’aménagements afin de développer leur potentiel. Même sans être inscrits sur la liste des sportifs de haut niveau, les élèves à haut potentiel sportif peuvent tout à fait devenir de brillants champions. Leur potentiel doit également être valorisé ; d’autant plus qu’il arrive que ce potentiel ne s’exprime pleinement qu’au bout d’un certain temps.

 

Retrouvez ci-dessous la question de Madame Cécile RILHAC et les éléments de réponse transmis par Monsieur Jean HUBAC.






25 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page