top of page
  • Photo du rédacteurCécile RILHAC

Commission : table ronde sur l'éducation populaire

Aujourd’hui, la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation organisait une table ronde sur l’éducation populaire : périmètre et enjeux, avec les intervenantes et intervenants suivants :

 

  • Monsieur Arnaud TIERCELIN, co-président du Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire (CNAJEP) ;

 

  • Monsieur Joaquim TIMOTÉO, chef de la mission études et recherches de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), et Monsieur Emmanuel PORTE, chargé d’études et de recherches sur l’éducation populaire ;

 

  • Monsieur Patrick CHENU, président du Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire (FONJEP) ;

 

  • Madame Chantal BRUNEAU, vice-présidente du Haut conseil à la vie associative (HCVA), Madame Stéphanie ANDRIEUX et Monsieur Jean-Pierre DUPORT, membres du Bureau.

 

Au cours de cette table ronde, Cécile RILHAC soulevé la question des liens entre éducation populaire et soutien à la parentalité. L’un des grands principes de l’éducation populaire est de mettre en place une école qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire. La lutte contre les inégalités de destin ne doit pas se mener uniquement sur les temps scolaires, mais également en dehors, dans une démarche de coéducation qui associe aussi bien les parents que les personnels éducatifs.


Aussi, la députée a interrogé les intervenantes et intervenants sur les actions envisageables pour renforcer l’accompagnement à la parentalité dans l’éducation populaire, notamment vis-à-vis des parents les plus éloignés de l’institution scolaire.

 

Retrouvez ci-dessous sa question.  




12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page