top of page
  • Photo du rédacteurCécile RILHAC

Commission des affaires économiques : présentation du rapport sur l'avenir de l'industrie spatiale européenne



Ce mercredi, en Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, Madame la députée Cécile RILHAC présentait les conclusions du rapport de la mission d'information relative à l'avenir de l'industrie spatiale européenne.


Créé au mois de mai 2023, cette mission avait pour objectif de faire un état des lieux des forces et des faiblesses de l’industrie spatiale européenne pour mieux dessiner les contours de son avenir dans les prochaines années. Elle vise également à interroger le modèle économique de cette industrie et à proposer un bilan des politiques engagées dans ce domaine.


Après avoir auditionné une quarantaine d'acteurs institutionnels, du monde économique, de la recherche, de la défense et de la formation, les rapporteurs ont établi une liste de recommandations pour permettre à la France et à l'Europe de rester leader dans cet écosystème.

Acteurs auditionnés


  • Fondation pour la recherche stratégique

  • Start-up « Prométhée »

  • Agence nationale de la recherche

  • Institut français des relations internationales

  • Secrétariat général pour l’investissement

  • Bpifrance

  • Eutelsat

  • Alliance NewSpace France

  • Centre National d'Études Spatiales

  • The Exploration Company

  • Ridespace

  • Arianegroupe

  • Arianespace

  • Airbus Space & Defense

  • Thalès Aliena Space

  • Exotrail

  • Safran

  • Direction générale de l'armement

  • Direction générale des entreprises

  • Direction générale de la recherche et de l’innovation

  • Agence de l’Union européenne pour le programme spatial

  • Service européen de l’action extérieure

  • Centre spatial Guyanais

  • Assises du Newspace

  • Dark

  • Agence nationale des fréquences radio

  • Agence spatiale européenne

  • Vyoma

  • Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales

  • TotalEnergies

  • Air Liquide

  • Sanofi

  • Cysec

  • Share My Space

  • QuantCube

  • Cailabs

  • Way 4 Space

  • OHB

  • ONERA

  • CNRS

  • Commandement de l’espace

  • Avio

  • Une dizaine de spécialistes et chercheurs de l'écosystème


Dans son intervention liminaire, la députée rappelle l'importance du spatial pour notre société. Alors que plus de 10% du PIB de l'Union européenne dépend déjà des services issus des infrastructures spatiales, un citoyen européen se connecte chaque jour à 47 satellites en moyenne. Télécommunication, navigation, observation de la Terre, urbanisme, ou encore agriculture notre économie est devenue dépendante à ces solutions. Il est donc primordial pour notre pays de remettre l'espace au coeur des débats, pour garantir dans le temps long, le rang de la puissance spatiale française et européenne.


Retrouvez l'intervention de Madame la députée Cécile RILHAC :



En ce sens, les rapporteurs ont présenté une série de recommandations diverses, portant à la fois sur les questions européennes et nationales, mais également sur les différentes composantes du secteur : recherche, économie, défense, diplomatie.


Parmi les mesures demandées par Madame la députée, on retrouve notamment :


  • Définir une stratégie spatiale nationale reposant sur des priorités clairement définies afin de parer au double risque d’éparpillement des ressources et d’illisibilité ;


  • Créer un Conseil national de l’espace (CNE) associant l’ensemble des acteurs du spatial afin de renforcer les synergies existantes, d’appuyer l’élaboration d’une stratégie nationale et d’en assurer sa bonne déclinaison ;


  • Renforcer les prérogatives et de l'expertise des organismes nationaux de recherche en matière de programmation et de stratégie ;


  • Accélérer l’engagement des crédits du volet spatial du plan France 2030 pour éviter de prendre, à nouveau, du retard dans certains domaines critiques ;


  • Assurer un niveau de commande publique exemplaire pour soutenir la compétitivité et la croissance de notre écosystème industriel spatial ;


  • Engager des synergies entre les acteurs du spatial et du numérique pour faire émerger une filière française et européenne de l’économie de la donnée ;


  • Doter l’Union européenne d’une véritable législation sur l’espace, inspirée de notre législation nationale, pour garantir à l’Europe une capacité de soft power maximale sur les activités spatiales internationales ;


  • Réaffirmer l’ambition de l’Europe dans le domaine de l’exploration spatiale et du vol habité, qui constituent deux éléments cardinaux dans la construction d’un récit spatial européen fédérateur ;


  •  Donner une nouvelle ampleur à la politique de valorisation des activités spatiales en France afin de développer une vraie « culture spatiale » nationale.



Pour en apprendre plus sur le spatial et ses spécificités, vous pourrez consulter ci-après le projet de rapport de cette mission d'information sur l'avenir de l'industrie spatiale européenne :


Projet de rapport
.
Download • 2.81MB


Pour revoir l'intégralité des échanges :



44 vues0 commentaire
bottom of page