top of page
  • Photo du rédacteurCécile RILHAC

Commission : Cécile RILHAC intervient sur la proposition de loi interdisant l'écriture inclusive




Ce mercredi, la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation examinait la proposition de loi portant interdiction de l’écriture dite « inclusive » dans les éditions, productions et publications scolaires et universitaires ainsi que dans les actes civils, administratifs et commerciaux. Cette proposition de loi est portée par le groupe parlementaire Rassemblement national.


Les députés Renaissance sont fermement opposés à cette proposition de loi. Sous couvert de résoudre les problèmes posés par l'école inclusive, le RN veut porter une idéologie totalement opposée à l'égalité entre les femmes et les hommes. C'est le point sur lequel Cécile RILHAC a insisté lors de sa prise de parole : la députée a interrogé le rapporteur du texte sur le choix totalement inhabituel de placer d'abord tous les hommes, puis ensuite les femmes dans la liste des cosignataires de cette proposition de loi. D'ordinaire, les cosignataires sont placés par ordre alphabétique et non par sexe. Une nouvelle fois, le RN montre son vrai visage : celui d'un mouvement paternaliste et misogyne.


Retrouvez ci-dessous l'échange entre Madame Cécile RILHAC et le rapporteur Monsieur Hervé de LÉPINAU.



Question de Madame Cécile RILHAC





Réponse de Monsieur Hervé de LÉPINAU


2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page