top of page
  • cecilerilhac

10 Mai - Journée des mémoires et de réflexion sur la traite, l'esclavage et leurs abolitions

Ce vendredi 10 mai, suite à son rapport sur les discriminations en Outre-mer, Cécile RILHAC était invitée, au jardin du Luxembourg, à la cérémonie organisée dans le cadre de la Journée des mémoires et de réflexion sur la traite, l'esclavage et leurs abolitions. En présence du Président de la République, Emmanuel MACRON, et de nombreuses personnalités politiques et civiles.

Le 10 mai est la "journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition" depuis 2006.

L'occasion pour le Président de la République d'annoncer que Christiane TAUBIRA sera prochainement nommée présidente du comité de soutien de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage. « La mémoire de l’esclavage ne doit pas seulement être convoquée lors des deux journées nationales. Elle a besoin d’actes, de lieux d’institutions, de travail », a-t-il notamment lancé.

L'occasion également de rappeler le soutien de la France à la création d'un "fonds de réparation pour les femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits", porté par les prix Nobel de la Paix 2018, Nadia MARUD et Denis MUKWEGE.

La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l'esclavage "crime contre l'humanité". Elle est également le seul État à avoir décrété une journée nationale de commémoration.

Une journée qui permet chaque année à l'Education nationale de mener des actions notamment dans les centres de documentation et dans les établissements scolaires. Une journée qui sert également à la réflexion civique sur le respect de la dignité humaine et la notion de crime contre l'humanité.

Cette journée de commémoration était enfin également l'occasion de remettre les prix du concours "La Flamme de l'égalité".

De merveilleuses réalisations des élèves, bravo aux enseignants, aux écoliers, aux collégiens et aux lycéens qui y ont participé. Et Félicitations aux lauréats !

0 vue0 commentaire

Commenti


bottom of page