AN

Soins palliatifs et fin de vie : la députée demande la pérennisation du Centre national

Par le décret n°2021-114 du 2 février 2021, le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier VÉRAN annonçait la prolongation de l’existence Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) jusqu’au 31 décembre 2021.

Créé par le décret n°2016-5 du 5 janvier 2016, le CNSPFV est chargé de contribuer à une meilleure connaissance des conditions de la fin de vie et des soins palliatifs, des pratiques d’accompagnement et de leurs évolutions, ainsi que de l’organisation territoriale de la prise en charge des patients et de leur entourage. Il a également pour missions de participer au suivi des politiques publiques relatives à la fin de vie et aux soins palliatifs, ainsi que l’information du grand public et des professionnels, notamment la promotion des dispositifs concernant les directives anticipées et la désignation des personnes de confiance.

Avec plusieurs de ses collègues députés membres du groupe d’études sur la fin de vie, Cécile RILHAC a saisi le Ministre, par courrier, afin de lui soumettre la possibilité que le CNSPFV puisse être pérennisé au-delà du 31 décembre 2021. En effet, cet organisme pourrait se révéler utile dans la poursuite des réflexions et des recherches sur les soins palliatifs et la fin de vie, notamment dans le contexte de lancement d’un nouveau plan national de développement des soins palliatifs par le Gouvernement.

Retrouvez ci-dessous ce courrier.