AN

Jeux video : la députée questionne la Ministre sur les risques chez les jeunes

La crise sanitaire, qui augmente le temps passé à domicile, a remis en lumière la problématique des addictions aux jeux vidéo, particulièrement chez les publics jeunes. Un temps excessif passé à jouer a des répercussions négatives sur la santé et expose parfois ces publics fragiles à des contenus dangereux pour leur équilibre psychique.

Aussi, Madame Cécile RILHAC a adressé une question écrite à Madame la Secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement Sarah EL HAÏRY afin de l’interroger sur les actions préventives envisagées pour lutter contre l’usage excessif des jeux vidéo chez les jeunes. Retrouvez ci-dessous cette question écrite.