Edito

Mes cher.e.s ami.e.s,

Je vous souhaite la bienvenue sur mon site internet, que je conçois, en supplément des réseaux sociaux, comme un moyen utile pour non seulement tisser avec vous un lien durable, mais encore vous rendre compte des activités afférentes au mandat pour lequel vous m’avez élue, et fait confiance. J’en suis bien consciente, et j’en suis comptable aussi.

Députée de la 3ème circonscription du Val d’Oise, ce site Internet me permet de partager mes actions avec vous tous. Pour rappel, cette circonscription est constituée des communes suivantes : Beauchamp, Bessancourt, Béthemont la forêt, Chauvry, Cormeilles en Parisis, Frépillon, Herblay, La Frette sur Seine, Le Plessis Bouchard, Montigny lès Cormeilles, Pierrelaye et Taverny.

Ce site, j’insiste, se veut également le reflet fidèle des choix que je fais et que je défends, en tant que députée, dont le rôle demeure, avant tout, de contrôler et d’évaluer l’action du Gouvernement.

Il ne s’agit certainement pas d’une opération de communication politique mais bien d’un devoir de transparence. J’y fais régulièrement le compte-rendu des décisions que je prends à l’Assemblée nationale, à propos des lois que je contribue à élaborer, amender, voter puis évaluer. Aussi, j’y évoque également la nécessité d’écouter et d’agir localement, de créer les conditions d’un dialogue constant, ouvert et franc avec tous les acteurs de terrain, les élus, les responsables et bénévoles associatifs, et surtout, les concitoyen.nes de notre circonscription.

La conception que je me fais de ma mission de parlementaire est exigeante, inspirée de cette promesse républicaine que le Président de la République Emmanuel Macron a voulu incarner contre toutes les tentations du repli, pour faire réussir la France.

En tant que député.e.s, il nous appartient aussi de porter les ambitions d’un renouvellement des pratiques : cela passe certes par la modernisation de nos institutions, à commencer par le Parlement lui-même, mais cela se passe avant tout sur le terrain, en vous rencontrant, en étant au plus près des réalités du quotidien, de vos attentes pour mieux m’en faire l’écho et le relais au niveau national.

Ces moments d’échange et d’écoute avec vous, j’aime à les entretenir grâce aux tables rondes et réunions publiques que j’organise, aussi souvent que possible, dans la circonscription. Après le sujet de la vaccination obligatoire, de la laïcité, de la réforme du lycée, de la fin de vie, bien d’autres sujets seront mis en débat pour que vous puissiez faire entendre votre voix.

Parce que je crois fondamentalement à la démocratie dans son rapport à sa base, dans le dialogue direct des élu.e.s avec leurs concitoyens et parce que les réformes que nous engageons pour transformer le pays vous concernent au premier chef, il est de mon devoir de vous y associer pleinement et de me mettre, avec mon équipe parlementaire, à votre disposition.

Aussi je vous souhaite une bonne navigation.

Bien à vous,

Cécile RILHAC