AN

Commission : table ronde sur la mixité sociale et d’origine à l’école

La Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation organisait aujourd’hui une table ronde sur la mixité sociale et d’origine à l’école.

Étaient présents :

  • Monsieur Antoine DESTRES, Directeur de l’académie de Paris
  • Madame Alexandra NIZAK, Présidente du collectif Apprendre Ensemble
  • Madame Fazia OUATAH, trésorière du collectif No Ghetto, Lyon
  • Monsieur Mostafa FOURAR, Recteur de l’académie de Toulouse
  • Monsieur Julien GRENET, chercheur au CNRS et à l’École d’économie de Paris

Au cours de ce temps d’échange, Madame RILHAC a soulevé la question de l’impact des choix pédagogiques des collèges et des lycées sur les problématiques de mixité. En effet, les établissements situés dans des aires d’éducation prioritaires faisant le choix de proposer un nombre étendu d’options et d’enseignements d’exploration se retrouvent confrontés aux limites horaires qui leur sont imposées. La mise en place du dédoublement des classes devient ainsi plus difficile et cela restreint l’attractivité de ces établissements.

Retrouvez ci-dessous la question de la députée et les réponses qui ont été données par les participants.