AN

Colloque sur la lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme

Cécile RILHAC est intervenue ce matin, à la demande de sa collègue, Béatrice Piron, au colloque « Lutte contre l’illettrisme et illectronisme » à l’Assemblée Nationale.

Lors de cette table ronde, il a été débattu de la maîtrise des compétences clés et des formations professionnelles en lien avec la loi « liberté de choisir son avenir professionnel ».

Pour rappel, ce texte, voté cet été et promulgué le 5 septembre, engage une transformation profonde du système de formation professionnelle initiale et continue. L’objectif de la loi est au moins triple avec des avancées en matière de développement des compétences de base :

– Donner de nouveaux droits aux personnes en développant et en facilitant l’accès à la formation grâce notamment à un compte personnel de formation rénové et repensé. Mais également en rendant éligible à ce compte la certification relative au socle de connaissance et de compétence professionnelles nommée Cléa;

– Renforcer l’investissement des entreprises dans les compétences de leurs salariés par une simplification institutionnelle et réglementaire forte et le développement du dialogue social et économique;

– Renforcer l’investissement de l’État et des régions dans les compétences en engageant une procédure de conventionnement et en insistant, en priorité, sur les personnes les plus éloignées du travail, en particulier les personnes en situation d’illettrisme.

Quelques pistes de réflexions et questions ont été posées.

– Selon un sondage CSA; en 2017, un employeur sur deux est confronté à l’illettrisme au sein de ses équipes mais seul 19% ont adapté leur offre de formation à cette problématique. Comment inciter les entreprises à agir en ce sens ? Comment attirer les personnes à s’inscrire dans des formations leur permettant de sortir de l’illettrisme ?

La question du numérique devient majeure. C’est parfois une cause d’exclusion parce que lire sur un écran, compléter un formulaire numérique, est difficile. La maîtrise des outils numériques est aujourd’hui essentielle. Comment travailler sur les compétences numériques de base avec les salariés et les apprentis ?

Bref, une table ronde dynamique poussant très haut analyse et réflexions.