CIRC

Voeux de Cécile Rilhac pour la nouvelle année

Cécile Rilhac a présenté ses vœux ce mercredi 31 janvier à Beauchamp devant plus d’une centaine de personnes, en présence notamment de Monsieur Robert HUE, ancien sénateur du Val d’Oise, Membre honoraire du Parlement, Madame Martine CLAVEL, Sous-préfète d’Argenteuil, Madame Françoise NORDMANN, Maire de Beauchamp, Monsieur Michel VALLADE, Maire de Pierrelaye, et Monsieur Jean-Noël CARPENTIER, Maire de Montigny-lès-Cormeilles et ancien député.

En présence également de représentants des associations, des entreprises et de nombreux habitants de la circonscription.

L’occasion pour Cécile Rilhac de présenter son équipe parlementaire, de revenir sur l’engagement qui l’a conduit à devenir députée ainsi que sur l’année 2017 marquée par le profond changement et la volonté exprimée de transformer notre pays.

L’occasion aussi de revenir sur les grands chantiers mis en œuvre et les avancées obtenues après huit mois d’un intense travail mené tant à l’assemblée nationale que dans la circonscription parmi lesquels :

– Une politique menée en faveur de la hausse du pouvoir d’achat ;

– Une confiance retrouvée dans la vie publique par une plus grande transparence et un meilleur contrôle ;

– Une école pour la réussite de tous ;

– Un dialogue social renforcé et simplifié au sein de l’entreprise dans l’intérêt des salariés comme dans celui des entreprises ;

– Une réforme fiscale pour soutenir le pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires et encourager l’investissement productif ;

– Un fonds de soutien de 25 millions d’euros pour aider les associations ;

La solidarité nationale, une priorité ! Des actions menées pour améliorer les conditions de vie des personnes en situation de handicap, des allocations qui seront revalorisées à partir de 2018 en faveur des publics les plus modestes (minimum vieillesse, Allocation adulte handicapée, complément familial…).

Des chantiers et des réformes qui se poursuivront en 2018 autour de sujets essentiels tels que l’assurance chômage, l’apprentissage, la formation professionnelle mais aussi celui du logement.

Avec toujours le souci de répondre aux préoccupations de nos concitoyens et de travailler en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés.

Dans cet esprit, plusieurs réunion et concertations seront lancées en 2018 sur la réforme du bac, la politique du logement, l’autisme, la laïcité, la protection de l’environnement, ou encore la réflexion sur la fin de vie