CIRC

Cécile RILHAC dénonce fermement les actes de destruction de ce week-end

Après les évènements de ce week-end et notamment les violences inacceptables proférées par des casseurs organisés, Cécile RILHAC a souhaité faire la déclaration suivante :

« La porte de ma permanence est ouverte, elle l’a toujours été, pour accueillir, écouter, discuter avec vous.
Mais au lendemain d’une journée de saccage, je ne peux que m’indigner et dénoncer les actes de destruction qui se sont déroulés partout en France. Je ne ferai pas l’affront aux gilets jaunes de les mettre dans le même sac que ces vandales et pilleurs irrespectueux de la République et de ses symboles. Mais cela doit cesser. Je remercie et félicite les forces de l’ordre d’avoir, une fois encore, fait leur devoir avec courage et abnégation.

Nous le répétons depuis 15 jours, nous sommes ouverts au dialogue mais condamnons la violence, quelle qu’elle soit.

Des pistes de réflexion comme un impôt sur les successions progressif ou une remise à plat de nombreuses niches fiscales m’ont été soumises, des mesures qui permettraient de financer des actions de justice sociale et qui peuvent être discutées.

Nous sommes vos élus, nous pouvons porter des messages, des propositions et nous le faisons lors de nos très nombreuses discussions à l’assemblée.
En tant que députée, je continuerai à favoriser le dialogue et à vous proposer des réponses si je le peux et, dans le cas contraire, à interpeller ceux qui ont les connaissances et le pouvoir de faire ces réponses.

Mon équipe et moi-même sommes toujours prêts à prendre rendez-vous pour vous entendre. »