AN

Budget de la Nation : les députés adoptent le Projet de Loi de Finances pour 2021

Aujourd’hui, les députés ont adopté le Projet de Loi de Finances pour 2021 par 355 voix pour, 202 voix contre et 9 abstentions. Ce texte doit à présent être étudié au Sénat.

Le Projet de Loi de Finances pour l’année 2021 est inédit dans de nombreux domaines. Madame RILHAC tient particulièrement à saluer les avancées permises par ce texte dans les domaines suivants :

Pour l’enseignement scolaire : le budget du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports demeurera en 2021 le premier budget de la Nation : 53,6 milliards d’euros seront consacrés à l’enseignement scolaire.

  • Revalorisation des personnels de l’Éducation nationale à hauteur de 400 millions d’euros notamment pour les enseignants en début de carrière et les directeurs d’école.
  • Création de plus de 2000 emplois permettant de poursuivre le plafonnement à 24 élèves par classe de grande section, CP et CE1 et d’étendre le dédoublement des classes aux grandes sections de maternelle en éducation prioritaire.
  • Sur l’école inclusive, hausse de 250 millions d’euros, notamment pour recruter 4000 ETP d’AESH à la rentrée 2021 et également pour permettre la création d’unités localisées pour l’inclusion scolaire (350 dont 265 pour le second degré pour l’année scolaire 2020-2021).

Pour la vie associative :

  • Le PLF prévoit également un financement du Fonds de développement de la vie associative (FDVA) à hauteur de 33 millions d’euros soit une augmentation de 8 millions d’euros par rapport à 2020.
  • Le fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire (Fonjep) sera quant à lui augmenté de 5 millions d’euros cette année, soit 39 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 7 millions d’euros de crédits « relance » pour financer 1.000 emplois supplémentaires en 2021.

Pour l’écologie :

  • Le PLF 2021 a adopté un budget en faveur de l’écologie à hauteur de 42,8 milliards d’euros dont 30 milliards financés grâce au plan de relance.
  • Plusieurs mesures d’envergures ont été adopté comme la taxation pour les véhicules de plus de 1 800 kilos, proposition issue de Convention citoyenne du climat ou encore une augmentation exceptionnelle de 2 milliards d’euros pour la prime « Ma Prime Rénov’ » permettant à tous les ménages propriétaires de financer des travaux de rénovation énergétique.